En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu GIS Relance agronomique

GIS RELANCE AGRONOMIQUE

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

UMT AGROBERGO - Solutions Robotiques et Ergonomiques pour les Industries Agroalimentaires

Pilote : ADIV - Partenaires : SIGMA CLERMONT, Établissement d’enseignement supérieur ; L’Institut Pascal, Unité Mixte de Recherches UMR CNRS/UCA/IFMA 6602 ; ’Université Clermont Auvergne (UCA) ; CNRS

Cette UMT a été labellisée en 2018 pour la période 2019-2023.

L’industrie agro-alimentaire française, et particulièrement l’industrie de la viande, figure parmi les activités les plus contraignantes difficiles et parfois dangereuses pour ses salariés. Parmi ses métiers, les opérations d’abattage, découpe et transformation de la viande exigent en outre une dextérité spécifique afin de manipuler des outils tranchants ou des machines dangereuses. Mais elles réclament aussi de la force physique pour transporter des charges lourdes telles que les palettes ou les carcasses, quartiers ou muscles de viande, ou pour réaliser les tâches de travail de désossage et découpe des quartiers en pièces de viande. De même, elles imposent d’effectuer des quantités de gestes répétitifs ou de travailler en chambre froide, salle réfrigérée et milieu humide.

Les enjeux à trouver des solutions de réduction de la pénibilité (robotique, cobotique, exosquelette, amélioration ergonomique, …) sont nombreux :

  • Participer à la réduction des risques professionnels en réduisant la pénibilité des tâches des opérateurs et en améliorant leurs conditions de travail,
  • Pallier à un important déficit de main-d'oeuvre qualifiée en réduisant le déficit d’image et d’attractivité notamment auprès des jeunes (pénibilité de métiers peu valorisants, etc.) ce qui permettra de maintenir voire développer des emplois dans la filière,
  • Améliorer la compétitivité des entreprises françaises en diminuant les coûts directs et indirects liés aux arrêts de travail et en gagnant en productivité pour lutter contre la concurrence des pays à faible coût de main-d’oeuvre,
  •  Améliorer la sécurité sanitaire des produits en diminuant les manipulations directes des produits par les opérateurs ou en intégrant des systèmes de nettoyage : stérilisation des outils en ligne entre chaque opération

Le projet de l'UMT qui peut également concerner d'autres filières agro-alimentaires s'organise autour de 4 axes : 

1. Axe Transversal : Ergonomie au travail ;
2. Axe Thématique 1 : Développement de Ressources Humaines Opérationnelles ;
3. Axe Thématique 2 : Assistance mécatronique de l’Opérateur ;
4. Axe Thématique 3 : Mécanique et Robotique dans un objectif d’Automatisation.

Cette UMT est animée par Matthieu ALRIC, ADIV.