En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu GIS Relance agronomique

GIS RELANCE AGRONOMIQUE

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

Prospective R&D agricole

Nécessité de conjuguer performance environnementale, économique et sociale, forte fluctuation des marchés agricoles, accroissement de la demande alimentaire mondiale, réchauffement climatique, aléas climatiques, nouvelles attentes sociétales en matière de produits et services, développement accéléré des nouvelles technologies de l’information et de la communication…, autant de facteurs de profonds changements pour l’agriculture que la R&D doit être en mesure d’anticiper, d’accompagner. C'est la raison pour laquelle le GIS Relance agronomique a lancé un exercice de prospective, piloté par l'ACTA, et qui a donné lieu à un colloque de restitution le 4 octobre 2016 à l'APCA " Quel avenir pour l'agriculture et le système de R&D agricole français ? Des scénarios pour débattre".

Télécharger le rapport final :

 

Télécharger la synthèse :

 

Objectifs

Piloté par l’Acta, cet exercice de prospective a eu pour but d’imaginer plusieurs orientations stratégiques possibles pour le système de R&D agricole français, afin qu’il gagne en efficacité et réactivité pour :

  • La formalisation et la priorisation des questions à la recherche,
  • La remontée des innovations développées sur le terrain par les agriculteurs,
  • L’organisation des actions d’expérimentation et de diffusion,
  • L’appropriation des résultats par les professionnels.

Etapes

Ce travail a été conduit en 4 étapes :

  • Identifier l’ensemble des facteurs sociaux, politiques, économiques et sectoriels impactant l’évolution du système de la R&D agricole
  • Analyse rétrospective des facteurs identifiés
  • Construction des scénarios de contexte dans lesquels les opérateurs de la R&D pourraient évoluer
  • Analyse des questions stratégiques posées par les différents scénarios pour identifier des menaces et des opportunités pour les acteurs du système de R&D ainsi que des leviers d’action et des freins potentiels.

Organisation

  • Le groupe de travail

Animé par Pierre Chapuy (GERPA*/CNAM), il a pour mission de renseigner, par son expertise, les points clés de la prospective : identification des facteurs clés influençant la R&D agricole, documentation de ces facteurs et validation des hypothèses d'évolution à l'horizon 2025, élaboration des scénarios de contexte, analyse de leurs conséquences pour la R&D.

Il est composé d’une trentaine de membres représentant l’ensemble des acteurs et parties prenantes du système de Recherche et développement agricole français : agriculteurs, industriels, pouvoirs publics, ONG, acteurs de la recherche (finalisée et appliquée) et du développement, conseillers et interprofessions…

  • L'équipe projet

Animé par Samy Ait-Amar (Acta), elle a pour mission de constituer les dossiers de fond, d’approfondir certaines thématiques avec l’aide d’experts extérieurs, de participer à l’animation des réunions du groupe de travail et d’en assurer le secrétariat

  • Le comité de pilotage

Présidé par Jo Giroud, vice-président du GIS Relance agronomique et secrétaire général de l’APCA, il a pour mission de valider l’avancement de la démarche au vu des objectifs, de porter un regard sur les productions du groupe de travail, d’arbitrer les choix « politiques » remontés par le groupe de travail et enfin de définir la politique générale de diffusion des résultats.

Contributeurs

  • Membres du groupe de travail 

Pierre Chapuy (GERPA*/CNAM), Philippe Augeard (Chambre régionale d’agriculture de Bretagne), Jean-Marc Bèche (CNIEL, CNE), Florent Bidaud (MAAF – CEP), Marie-Thérèse Bonneau (FNPLAIT), Philippe Boulet (CerFrance), Mathieu Capitaine (Vetagro Sup), Jean Champagne (Itavi), Claude Compagnone (AgroSup Dijon), Pierre Compère (InVivo), Régis Desseaux (Arc et Sens Développement), Sarah Feuillette (Agence de l’eau Seine-Normandie), André Fougeroux (Syngenta), Guy Fradin (MAAF–CGAER), Caroline Guinot (Interbev), Benoit Jeannequin (Inra), Rémi Koller (ARA Alsace), Pierre Labarthe (Inra), Dominique Laborde (Irstea), Rémi Lecerf (Cetiom), Alain Montembault (Terrena), Alexis Morrier (Conseil régional Rhônes-Alpes), Savine Oustrain (Vivescia), Henri Pluvinage (Interfel), Philippe Prevost (Montpellier Supagro), Michel Rieu (Ifip), Michel Schaeffer (AGPM), Michel Serpollini (Roquette), Franck Thomas (FNCUMA), Olivier Tourand (FNGEDA).

  • Membres de l'équipe projet

Samy Aït-Amar (Acta), Pierre Chapuy (GERPA*/CNAM), Anne-Charlotte Dockes (Idele), Aurélien Esposito-Fava (APCA), Sandrine Petit (Inra), Etienne Pilorgé (Cetiom).

  • Membres du comité de pilotage

Jo Giroud (APCA), Christophe Terrain (ACTA) Betrand Schmitt (Inra), Cyril Kao (MAAF-DGER), Thierry Doré (AgroParisTech), Karen Serres (TRAME), Antoine Poupart (InVivo), Jérôme Mousset (Ademe), François-Xavier Cote (Cirad), Nicolas De Menthière (Irstea)

* GERPA : Groupe d'Etude Ressources Prospectives

Voir aussi

Le lien pour acheter la publication éditée par l'ACTA suite à cet exercice de prospective:

Pascal Berthelot, Samy Aït Amar, 2016. «Quel avenir pour l'agriculture ? Les 4 scénarios possibles en 2040". Ed. Acta, octobre 2016. 240 p.