En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu GIS Relance agronomique

GIS RELANCE AGRONOMIQUE

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

Santé des Petits Ruminants 2

Pilote : Institut de l’Elevage - Partenaires : ENVT INRA, UMR IHAP 

Initialement labellisée en 2009, cette UMT a déposé un nouveau projet pour la période 2015 – 2020.

L’UMT concerne les petits ruminants - ovins et caprins « lait » et  « viande » - et capitalise sur les acquis du premier projet ; elle s’attachera ainsi à des approches plus transversales et adaptées à des conduites rationnalisées d’élevage à grands effectifs :  

  • En intégrant des techniques innovantes (automatisables, rapides, accessibles à large échelle et économes) aux démarches de diagnostic et d’évaluation des risques
  • En renforçant les approches pluridisciplinaires et intégratives dans l’analyse des facteurs de risque
  • En innovant dans la maîtrise des principales pathologies d’élevage pour prendre en compte ou anticiper les préoccupations sociétales : approche agroécologique par la réduction du recours aux molécules chimiques de synthèse par exemple.

Le projet de l’UMT s’articule autour de trois axes qui  visent à mieux identifier les animaux à risque, caractériser les facteurs de risque au niveau de l’élevage et maîtriser les pathologies en élevage.

  1. Elaboration de nouvelles approches de diagnostic individuel et collectif
    • Approche collective du diagnostic de la paratuberculose en élevages ovins,
    • Détection des infestations par les helminthes chez les petits ruminants,
    • Utilisation des spectres Moyen Infra Rouge du lait pour un dépistage précoce de l’Acidose Ruminale Subaiguë,
    • Diagnostics direct et indirect des infections intramammaires chez les petits ruminants.
  2. Analyse et caractérisation des facteurs de risque sanitaires et hygiéniques en vue de leur maîtrise
    • Approche intégrative des facteurs de maîtrise de la mortalité précoce des agneaux,
    • Développement d’outils d’aide à la décision pour la gestion du parasitisme par les Nématodes Gastro- Intestinaux,
    • Maîtrise de l’acidose ruminale subaiguë dans les troupeaux de chèvres,
    • Evaluation et prise en compte de l’incidence de l’entretien et de l’utilisation des installations de traite sur la santé de la mamelle et la qualité du lait.
  3. Maîtrise sanitaire des systèmes d’élevages adaptée aux nouveaux enjeux sociétaux
    • Approche raisonnée de l’utilisation des intrants médicamenteux (antibiotiques et anthelminthiques),
    • Utilisation de substances naturelles comme alternatives aux molécules de synthèse,
    • Sélection génétique pour la résistance aux maladies (nématodes gastro-intestinaux chez les ovins, mammites chez les petits ruminants).