En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu GIS Relance agronomique

GIS RELANCE AGRONOMIQUE

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

RMT Bâtiment d'élevage de demain

Le RMT porte sur la mise au point de bâtiments d'élevage innovants, intégrant les aspects liés à la qualité architecturale, la préservation des ressources énergétiques, la protection de l'environnement, la santé et le bien-être de l'animal et de l'éleveur, l'ergonomie, le travail et les coûts.

Il fait suite au premier RMT labellisé en 2007, renouvelé en 2013 pour une durée de 5 ans. Le premier programme du RMT avait notamment conduit à la réalisation d'un travail de prospective décliné pour chaque filière d'élevage autour de différents thèmes : "Enjeux, tendances et orientations techniques pour les bâtiments d’élevage" pour les enjeux liés à l'économie, au bien-être et à la santé animale, à l'environnement, au travail et au métier de l'éleveur.

Le programme 2014 - 2018 s'articule autour de trois axes :

- Le bâtiment "économe et performant", qui vise la maitrise des charges liés aux bâtiments : optimisation de conception, de raisonnement d’implantation et de choix de matériaux, économies d’énergies et/ou opportunités de production d’énergies renouvelables, optimisation du travail avec des équipements permettant de réduire le recours à la main d’œuvre. Les bâtiments doivent rester modulables, évolutifs et standardisés, et ne pas détériorer les conditions de travail, le bien-être animal ou l’environnement.

- Le bâtiment "éco-responsable", qui vise la maîtrise/réduction de l’impact environnemental de la construction et met l’accent sur le respect de l’environnement: paysage, préservation des ressources en quantité et qualité (eau, air, GES, énergie), réduction des nuisances (bruit, odeurs), lien au territoire, adaptabilité et polyvalence avec un éventuel recyclage, déconstruction ou réemploi en cas de réorientation des activités d’élevage.

- Le bâtiment "de précision" qui vise l’intégration coordonnée d’automatismes, de capteurs et de technologies de l’information et de la communication pour :
• confèrer au bâtiment de nouvelles fonctionnalités pour le pilotage de l’élevage et/ou une surveillance/ visualisation automatisés à distance,
• améliorer les conditions de travail de l’éleveur et contribue à l’attractivité du métier,
• garantir le bien-être animal, la santé des animaux, la biosécurité des produits et la traçabilité des animaux, en donnant notamment des outils qui permettront des adaptations au changement climatique.

Pilote : Institut de l’Elevage

Partenaires : INRA, IFIP, ITAVI, APCA, Chambre d’agriculture de Bretagne, Pays-de-la-Loire, Bourgogne, Normandie, Nord Pas-de-Calais, GIE Elevages de Bretagne, IFCE, SICA Habitat rural du Poitou, ONIRIS, EPL de la Côte Saint André, EPLEFPA Limoges Nord, Haute Vienne, Lycée Professionnel du Haut Anjou.