En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu GIS Relance agronomique

GIS RELANCE AGRONOMIQUE

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

AgroETICA : Agreoéquipement et technologie de l'information et de la communication pour l'agroécologie

Le RMT AgroETICA "Agreoéquipement et technologie de l'information et de la communication pour l'agroécologie" vise à optimiser les coûts environnementaux, économiques et humains des agro-équipements par l'utilisation des nouvelles technologies et de machines plus fonctionnelles, afin qu'ils contribuent pleinement à la transition agro-écologique. il a été labellisé en janvier 2015 pour une durée de 5 ans.

Il s'agira d'identifier les agroéquipements les plus pertinents, de permettre la collecte et le traitement des données issues des agroéquipements afin d'en faire émerger des références pertinentes, produire des outils ou méthodes pour évaluer et qualifier les avantages et inconvénients induits par l'utilisation des matériels et les transférer activement, notamment dans le secteur du conseil et de la formation.

Les objectifs du RMT AgroETICA sont les suivants :

  1. Améliorer l’état des connaissances du monde agricole concernant les impacts des agroéquipements sur les chantiers notamment par l’utilisation accrue des nouvelles technologies.
  2. Dresser un état des connaissances sur la thématique de l’utilisation et de l’impact des nouvelles technologies des agroéquipements sur les chantiers, notamment ceux utilisant les techniques culturales simplifiées et le désherbage mécanique. Il s’agit de faire le point sur les actions menées et à mener et de coordonner les différents partenaires susceptibles de travailler dans des domaines similaires.
  3. Proposer des pistes de réflexion sur l’évolution des matériels (conception de nouveaux outils, intégration de nouveaux capteurs basés sur des outils optiques …). Une attention particulière sera portée sur les travaux menés par "l'Atelier Paysan" (ex-ADABio Auto construction).
  4. Favoriser l’émergence de projets communs sur des références manquantes, des méthodes, des outils techniques, des référentiels et des documents communs.
  5. Valoriser les résultats des différents acteurs et les résultats des travaux collectifs. Il s’agit également d’intégrer la communication de résultats de travaux conduits en dehors de France et transposables à la situation nationale.
  6. Accroitre les liens de travail, les processus de transfert de connaissances entre les différentes familles de partenaires (de l’agriculteur à la recherche en passant par les constructeurs), en créant une cellule de travail dédiée. Celle-ci aura pour mission de construire les méthodes et outils nécessaires aux transferts efficaces, notamment avec le point central de la formation (lien entre la recherche et l'enseignement, entre l'enseignement et le développement agricole…).

Pilote : FNCUMA

Partenaires : AgroSup Dijon, APCA, Acta, Irstea, Aravalis Institut du Végétal, Axema, EPLEFPA Castelnaudary, FNEDT, FRCUMA Ouest.